Chantiers «invendus» et «concurrentiels» : quelles différences ?

Chantiers-moins-chers.com vous propose d'acheter des chantiers invendus à prix cassé. C'est un bon plan, mais cela peut vous limiter en volume. D'où la possibilité d'acheter, en plus, les chantiers «concurrentiels»... Mais quelle est la différence ?

Avant propos : d'où viennent nos chantiers

Nos chantiers proviennent de Viteundevis.com, un site que nous avons créé en 2009. Il s'agit d'une place de marché de chantiers travaux.

Le rôle de Viteundevis.com est de trouver un acheteur pour chaque chantier et vendre ce chantier au meilleur prix.


Viteundevis.com propose le chantier à son réseau d'acheteur. L'acheteur le plus offrant le remporte.

Chaque mois, Viteundevis.com traite un volume d'environ 26 000 chantiers, dans toutes les catégories de travaux et dans toute la France.

Les chantiers «invendus»

Pour faire court, les chantiers invendus sont ceux qui n'ont pas trouvé preneur sur les plateformes de devis travaux traditionnelles via notre site Viteundevis.com.

Ce n'est pas un problème de qualité. Simplement, au moment où le particulier a fait sa demande mise en relation, aucune plateforme n'avait d'artisan disponible pour ce métier à cet endroit.

Picto ideeJe vous invite à lire notre article sur les chantiers invendus pour vraiment comprendre comment notre service fonctionne.

En résumé, un chantier invendu sur Chantiers-moins-chers.com est un chantier qui a transité par notre site Viteundevis.com et pour lequel aucun artisan n'était disponible.


Aucun artisan disponible pour le chantier ? Il est pour vous, à prix cassé !

Les chantiers invendus sont proposés à bas prix sur Chantiers-moins-chers.com (voir la grille des tarifs).

Les chantiers «concurrentiels»

Un chantier concurrentiel est donc l'inverse d'un chantier invendu : il s'agit d'un chantier pour lequel au moins une entreprise s'est portée acheteuse sur Viteundevis.com.

Impossible donc de vous vendre ce contact à bas prix : pour décrocher le prospect, vous devez être le plus offrant.


Dans ce cas, vous devenez un enchérisseur comme les autres et vous remportez le chantier en étant le plus offrant.

C'est la raison pour laquelle un chantier concurrentiel coûte 2 fois plus cher qu'un chantier invendu (avec un minimum de 20€ HT).

Attention : chantier concurrentiel ne veut pas dire chantier exclusif.

Que ce soit en chantier "concurrentiel" ou chantier "invendu", notre fonctionnement est le même : nous envoyons le chantier à 3 artisans maximum. La seule différence, c'est qu'il aura fallut payer plus cher pour décrocher le chantier sur le marché du devis travaux.

Par contre, si nous avons 3 artisans pour un chantier disponible sur ViteUnDevis.com, et que le prix "invendu" suffit pour décrocher le chantier, alors vous payez le prix "invendu".

Exemple :

Nous détectons un chantier "Fenêtre" en Gironde.

  • Cas N°1 : nous avons un seul artisan dont les réglages correspondent. Il n'y aucun autre acheteur sur ViteUnDevis.com : nous achetons le chantier pour notre artisan au prix "invendu", à savoir, 16€.
  • Cas N°2 : nous avons un seul artisan dont les réglages correspondent, mais une autre entreprise souhaite acheter ce chantier sur ViteUnDevis.com au prix de 25€ : nous achetons le chantier pour notre artisan au prix "concurrentiel", à savoir, 32€.
  • Cas N°3 : nous avons 3 artisans dont les réglages correspondent, mais une autre entreprise souhaite acheter ce chantier sur ViteUnDevis.com au prix de 25€ : nous achetons le chantier pour nos artisans au prix "invendu" (car 3x16€ > 25€).
  • Cas N°4 : nous avons 3 artisans dont les réglages correspondent, mais une autre entreprise souhaite acheter ce chantier sur ViteUnDevis.com au prix de 55€ : nous achetons le chantier pour nos artisans au prix "concurrentiel" (car 3x16€ < 55€).

Conclusion, notre promesse reste toujours la même : que vous payiez vos chantiers le moins cher possible.

Quel est l'intérêt d'acheter des chantiers «concurrentiels» ?

Certains secteurs n'ont pas de chantiers invendus. C'est l'embouteillage d'acheteurs : pour ces métiers, il y a en effet, dans chaque région, plusieurs entreprises intéressées par les chantiers, donc, aucun invendu, ou très peu. C'est le cas des pompes à chaleur, des fenêtres, du photovoltaïque ou encore des monte-escaliers par exemple.

Dans d'autres secteurs, la concurrence est moins forte. Dans ce cas, vous allez pouvoir recevoir quelques chantiers invendus chaque mois. Mais en achetant des chantiers «concurrentiels» en plus, vous allez multiplier les contacts. Ces secteurs sont : la rénovation, travaux de façade, climatisation, salle de bain, etc ...

Enfin, il existe des secteurs d'activité avec une faible concurrence sur les plateformes. Dans ce cas, la majeure partie des chantiers sont invendus, et il est inutile d'acheter des chantiers «concurrentiels», tout simplement parce qu'il y en a très peu.

Peu importe mon choix : je paye toujours le moins cher possible.

Il existe donc plusieurs possibilités :

Ainsi, vous avez l'assurance de toujours payer vos chantiers au prix le plus juste.